Retours Ariège

, par  FFAP

La transhumance s’est très bien passée et l’accueil à Fabas a été extraordinaire !!!

Nous avons vécu un très, très beau moment ; pour Marc et moi, sans doute un des plus beaux de notre carrière !
Grande émotion, vraie fraternité, une chaleur humaine qui nous a fait oublier le temps frisquet...

Une mobilisation incroyable, une organisation sans faille, une disponibilité remarquable, une détermination revigorante....
Ils nous ont dit comment cette opération les a aidé à relever la tête et à reprendre espoir : cela leur a permis de consolider leur unité via la construction d’un projet commun.

Malgré leurs grandes difficultés, le sourire et la joie de ces jeunes gens, leur détermination à faire face et a mené à bien leur projet de vie nous a impressionnés.

Ils nous ont beaucoup remercié mais nous pouvons en faire de même ; à nous, les “vieux”, ils ont redonné espoir et foi en l’avenir de l’apiculture : et ce n’est pas rien !

Et nous remercions tous ceux qui d’une manière ou d’une autre ont contribué à cette opération de solidarité qui nous a permis de faire de belles rencontres et de vivre de si forts moments.
Restons unis et déterminés !

Merci...

Marc et Marie-France Roux

Les "jeunes" installés

Bien sûr, nous nous serions passé d’une telle action ; non pas pour ce qu’il en résulte, mais bien pour son origine !

La transhumance de solidarité en Ariège a été pour nous comme un souffle d’air dans le champ des luttes apicoles.
D’abord par la force du combat que les apiculteurs ont porté, mais aussi par cet élan de jeunes installés, qui dans l’adversité ont su rester ultra dynamiques .

Tous, nous avons fait preuve d’une grande créativité et avons mené une action vivante et interactive dans une forme de communication non violente qui, quelles que soient les retombées, aura eu pour effet de rassembler et de laisser croire à un avenir meilleur.

Merci à toutes et à tous de nous avoir permis de vivre ces moments. Restons créatifs !

Gaëlle & Erwann

Navigation