La situation du marché du miel ne s'est pas amélioré depuis nos derniers courriers à Vincent Michaud (président du Syndicat Français des Miels) et François Gerster en mai dernier.

Bien au contraire...

Le 12 décembre dernier le Groupe de Travail "Marché du miel" de la FFAP a donc décidé d'interpeller Vincent Michaud en tant que président du Syndicat Français des Miels et de Famille Michaud, principal négociant du miel en France.

Voici donc le courrier de la FFAP.

Ainsi que la réponse de Vincent Michaud.

Nous avons également co-signé, avec l'UNAF et le SPMF, un courrier au ministre de l'agriculture dénonçant la fraude sur le marché du miel.

Par ailleurs nous avons engagé en interne une campagne de collecte d'informations afin de faire remonter aux autorités toutes les informations concernant les tromperies et fraudes qui peuvent exister sur le marché français. Et nous savons qu'elles sont nombreuses.

Nous nous emploierons, à la hauteur de nos moyens, pour que les apiculteurs professionnels puissent vivre dignement de leur métier, et, qu’enfin le consommateur puisse savoir ce qu’il mange.