Bee Life FLASH NEWS 
OCTOBRE 2014

 

NOUVELLES EUROPEENNES

1. BEE LIFE

1. Groupe de travail sur les pesticides systémiques

 Le groupe de travail sur les pesticides systémiques s’est retrouvé en Alsace (Ostheim) du 20 à 24 Octobre 2014. Les scientifiques ont fait le point sur la diffusion des publications de la task force et ont discuté sur les prochaines étapes. Les publications du groupe de travail ont été envoyées à la Commission. L'EFSA devra prendre les études de la Task Force en compte lors de la réévaluation des néonicotinoïdes et du fipronil d’ici fin 2015.

 

2. Groupes de Dialogue civil de la DG AGRI

 Les Groupes de Dialogue Civil (CDG) ont commencé à la Commission. Les documents (agenda, compte rendu…) mis a disposition par la Commission et les notes personnelles seront catalogués sur le site de  Bee Life. Vous pouvez les retrouver en tapant le mot CDG, sur le moteur de recherche du site. Pour ce faire, vous devez vous connecter au site de Bee Life en tant que membre. !! Afin de continuer la participation aux réunions des groupes de dialogue civil, Bee Life aura fortement besoin de ses membres. Sans quoi la participation de Bee Life aux CDG ne pourra pas continuer.

 

3. Initiative sur la santé l’abeille

 Le 29 octobre a eu lieu une réunion du Groupe de travail sur la santé des abeilles qui fait partie du groupe consultatif de la chaine alimentaire et de la santé animale et végétale. PV de la réunion et principales conclusions de la réunion : ici. La Commission a présenté ces activités dans le cadre de la santé des abeilles. L'ECPA (European Crop Protection Association - l'industrie) a fait de même. PAN Europe et Bee Life ont proposé deux initiatives qui pourraient être développées, très bien accueillis par la Commission.

 

4. Bee Life soutient la campagne STOP-TTIP

 L'objectif de la campagne STOP TTIP qui rassemble actuellement plus de 260  organisations de la société civile, est de faire pression contre le Partenariat Transatlantique de Commerce et d'Investissement (TTIP) et l'Accord Économique et Commercial Global (CETA). La campagne souhaitait au départ lancer une Initiative Citoyenne Européenne (ICE) contre le TTIP. L'ICE est un type de pétition qui permet aux citoyens européens de participer directement à l'élaboration des politiques européennes, en présentant à la Commission européenne une proposition législative. La demande d’ICE ayant été refusée par la Commission, les organisateurs ont décidé d'aller devant la cours de justice et de récolter symboliquement 1 million de signatures.


Pour Bee Life, soutenir la campagne permet de faire pression contre l'utilisation des pesticides et l'entrée d'OGM sur le marché européen. Cela implique pour Bee Life de relayer l’information et la pétition en ligne: http://stop-ttip.org/sign/ et si possible, faire signer la pétition lors de conférences ou d’évènements http://stop-ttip.org/fr/listes-de-signatures/ Actuellement 900 000 signatures ont déjà été récoltées.

Facebook: https://www.facebook.com/eci.ttip - twitter: @eci_ttip - website: stop-ttip.org

 

5. VIIe Congrès apicole hispanique, Santiago de Compostela, Espagne

Entre le 3 et 5 octobre 2014, Saint-Jacques-de-Compostelle a accueilli des apiculteurs venant de toute l'Espagne et du Portugal. Les défis de l'apiculture espagnole, très professionnalisée, se sont traduits dans le programme du congrès apicole hispanique, incluant notamment comme sujets de discussion le contrôle sanitaire (le varroa, qui est un véritable fléau du secteur, Vespa velutina qui se propage sans limites à travers la corniche cantabrique et la loque américaine), les produits de la ruche (valorisation des produits comme le miel, mais surtout le pollen et la propolis; contamination des cires), l'économie de marché. Folklore et gastronomie, alliés à des ateliers de formation sur l'élevage de reines, le nourrissement des colonies, les cosmétiques et la production de bière au miel ont contribué à la réussite de ce congrès. Le congrès a aussi été l’opportunité de présenter Bee Life et ses activités. http://www.apiculturagalega.es/congreso/es/Presentacion

 

6. 20ème  Congrès de l’Apiculture française et C.A. de Bee Life

Le 20ème congrès de l’Apiculture française ‘L’abeille dans son environnement au coeur de l’Europe’ a eu lieu à Colmar du 10-12 octobre. De nombreuses thématiques ont été abordées comme la lutte contre le frelon asiatique, la lutte contre la varroase (traitement, lutte biologique, VSH), l’élevage, l’apithérapie. Sur les pesticides sont intervenus, le Dr. Bonmatin (présentation des travaux de la task force), Luc Belzunces et Cyril Vidau. Lors du débat sur l’évaluation des risques des OGM, la présentation de M. Kuntz a été critiquée par les apiculteurs et les associations présentes. Le Congrès a été l’occasion pour Bee Life de présenter en avant-première le film : ‘Un futur pour les abeilles et les hommes’. Expositions, ateliers pédagogiques, concours miel, marchants apicoles étaient également au rendez-vous. Le C.A. de Bee Life s’est tenu lors du Congrès d’apiculture à Colmar. Les points principaux discutés étaient : le support pour l’adhésion de nouveaux membres (Bee Generation (Italie) et Agrupacion de defensa sanitaria ganadera apicola « Apicultores andaluces » (Espagne)) dont l’adhésion sera votée par l’AG de Bee Life en 2015 – la présentation des activités de Bee Life et perspectives - l’état des comptes.

 

6. Consultations publiques

  • Envoi de commentaires sur la proposition de « Lignes directrices pour la caractérisation agronomique et phénotypique des plantes génétiquement modifiés.
  • Participation conjointe à la consultation publique de EFSA sur la transparence ‘Document de travail : Transformation d’un EFSA ouvert’ (15 octobre) (voir commentaires ici).
  • Consultation publique sur la compensation de la biodiversité : voici les commentaires proposées par l’association Friends of the Earth contre ce nouveau concept

 

7. Projet Agri/cultures : opérationnaliser l’Acte Norvégien sur les technologies génétiques (Norway’s Gene TechnologyAct) et ces exigences en matière de justification sociale et éthique.

 

De nouvelles approches pour évaluer les biotechnologies se développent. Cela inclut un cadre plus large, qui tient par exemple en compte les pratiques agricoles et le système alimentaire, les impacts socio-économiques pour l’évaluation des biotechnologies. L’acte Norvégien sur les technologies génétiques a pour but de tenir en compte des critères sociaux, éthiques et développement durable lors du processus d’autorisation des OGM. Toutefois, il manque des connaissances empiriques et des méthodes concrètes pour opérationnaliser cela. Bee Life a participé à la réunion de lancement du projet Agri/cultures qui vise à opérationnaliser l’Acte Norvégien sur les technologies génétiques (27-30 octobre, Vila Nova i la Geltru, Espagne). Compte rendu : ici.

 

8. Vidéos : Une agriculture respectueuses des pollinisateurs : un Must

 

Bee Life a le plaisir de vous présenter trois vidéos :

« Les insecticides néonicotinoïdes, l'interdiction nécessaire »,

« Signaux d'alerte sur le terrain » et

« Un futur pour les abeilles et les hommes ».

Cette trilogie regroupe des témoignages de différents acteurs responsables de protéger la vitalité de nos abeilles. Ils partagent leurs idées pour la construction d’une agriculture respectueuse des pollinisateurs en Europe. Les versions française et anglaise sont actuellement disponible.

 

9. Bee Life participera à l’intervention en justice contre Bayer et Syngenta

Suite à la décision de la Commission de suspendre les néonicotinoïdes, les producteurs de ces produits Bayer et Syngenta sont rentrés en justice contre la Commission. Dans ce cadre, le dossier de candidature de Bee Life, Greenpeace, Pan Europe et BugLife pour intervenir en justice et soutenir la Commission a été accepté. Conjointement avec les trois autres associations, Bee Life doit actuellement envoyer par écrit un argumentaire à la court de justice européenne.

 

2. Autres nouvelles européennes

1. Les engagements des commissaires européens
Retrouvez par écrit les principaux engagements des commissaires à la santé, à l’agriculture et à l’environnement.

2. Vote sur la législation OGM

Le 15 novembre, le comité ENVI du parlement européen a voté pour renforcer le droit des Etats membres de suspendre les OGM au niveau national. Un vote de la législation OGM est prévu en plénière en janvier (1) https://www.foeeurope.org/real-rights-ban-gmos-step-closer-111114 (2) http://www.theecologist.org/blogs_and_comments/commentators/2630970/euro_parliament_strengthens_national_gmo_optouts.html

 

 

NOUVELLES NATIONALES / INTERNATIONALES

1. USA – Le Minnesota envisage de suspendre les néonicotinoïdes (article en anglais)

 

2. USA – Les neonics n’améliorent pas les rendements du soja

Un nouveau rapport de l’EPA (Agence de protection environnementale américaine) souligne que les néonicotinoïdes n’améliorent pas les rendements des cultures, cas d’étude pour le soja. Les Etats unis n’ont pas encore pris de mesures législatives sur les néonics. Toutefois, cette étude de l’EPA est un pas dans la bonne direction pour entamer le même genre d’étude sur d’autres cultures.

 

3. Le 3ème Congrès européen d’Apiculture, a eu lieu à Donaueschingen en Allemagne, du 23 au 26 Octobre.

 

4. L’industrie poursuit son lobby pour les néonics

Des tentatives de persuasion subsistent en Europe, notamment au Royaume Uni pour dire que la suspension des néonicotinoïdes affecte les cultures de colza (1). Par ailleurs, un rapport est paru pour démontrer « Un effet du manque de produits de protection des plantes en agriculture sur l’économie globale » (rapport publié par la Confédération des industries agricoles, l’Association de protection des plantes et l’Union nationale des agriculteurs – UK). Comme vous le devinez, nombreux arguments peuvent contredire les arguments avancés : voir par exemple, la Lettre du Prof. Dave Goulson et le Briefing rédigé par BuggLife.

 

5. Canada : 37 millions d’abeilles retrouvées mortes au Canada, après la plantation d’un grand champ de maïs OGM.

Un article est paru à ce sujet en novembre 2014. Il a été repris en plusieurs langues, notamment en français. Mais il semblerait que se soit une information datant de 2012. Une chose est certaine, ce sont bien les néonicotinoïdes présents dans les semences enrobées d’OGM qui sont en cause de ces mortalités aigues.

 

SELECTION DE QUELQUES ETUDES

Auteurs

Title

Richard Inger, Richard Gregory, James P. Duffy, Iain Stott, Petr Voříšek and Kevin J. Gaston

 

Ecology letters
Nov, 2014

Common European birds are declining rapidly while less abundant species' numbers are rising

 

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/ele.12387/abstract;jsessionid=D20CAE80BE44C2CAA7AF84DB6641513C.f02t01

 

http://www.clickgreen.org.uk/research/trends/125176-study-reveals-startling-decline-in-european-birds.html

 

Presse FR : http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/04/en-trente-ans-l-europe-a-perdu-420-millions-d-oiseaux_4517699_3244.html

Wagner Faria Barbosa, Laurens De Meyer, Raul Narciso C. Guedes, Guy Smagghe

 

Ecotoxicology, Oct 2014

Lethal and sublethal effects of azadirachtin on the bumblebee Bombus terrestris (Hymenoptera: Apidae) http://link.springer.com/article/10.1007/s10646-014-1365-9

J.C. Anderson, C. Dubetz, V.P. Palacea,

 

Science of The Total Environment

Neonicotinoids in the Canadian aquatic environment: A literature review on current use products with a focus on fate, exposure, and biological effects

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0048969714014120

Nick Hanley , Tom D. Breeze, Ciaran Ellisc, , David Goulson,

 

Ecosystem Services (oct 2014)

Measuring the economic value of pollination services: Principles, evidence and knowledge gaps

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S2212041614001156

Daniel R. Schmehl, Peter E.A. Teal , James L. Frazier, Christina M. Grozinger
Journal of Insect Physiology

Genomic analysis of the interaction between pesticide exposure and nutrition in honey bees (Apis mellifera)

http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0022191014001978

G. Christopher Cutler , Cynthia D. Scott-Dupree, Maryam Sultan, Andrew D. McFarlane, Larry Brewer

 

A large-scale field study examining effects of exposure to clothianidin seed-treated canola on honey bee colony health, development, and overwintering successhttps://peerj.com/articles/652/

 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25374790

 

A analyzer de façon critique: « Our results suggest that exposure to canola grown from seed treated with clothianidin poses low risk to honey bees. »

 

Motzke et al. 2014, JAppEcol

 

Pollination mitigates cucumber yield gaps more than pesticide and fertilizer use in tropical smallholder gardens

https://dl.dropboxusercontent.com/u/82537017/Motzke_et_al_2014_JAppEcol.pdf

 

Philip Donkersley, Glenn Rhodes, Roger W. Pickup, Kevin C. Jones & Kenneth Wilson

Ecology and Evolution, 2014

Honeybee nutrition is linked to landscape composition

 

http://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1002/ece3.1293/abstract

Pierre Sabatiera, Jérôme Poulenarda, Bernard Fangeta, Jean-Louis Reyssb, Anne-Lise Devellea, Bruno Wilhelma, Estelle Ployona, Cécile Pignola, Emmanuel Naffrechouxd, Jean-Marcel Dorioze, Bernard Montuellee, and Fabien Arnauda, PNAS 2014

Long-term relationships among pesticide applications, mobility, and soil erosion in a vineyard watershed

 

http://www.pnas.org/content/111/44/15647

http://www.beyondpesticides.org/dailynewsblog/?p=14465

EFSA 2014

Conclusion on the peer review of the pesticide risk assessment for aquatic organisms for the active substance imidacloprid. http://www.efsa.europa.eu/en/efsajournal/doc/3835.pdf

 

Ce rapport se base notamment sur Roessink, I.; Merga, L. B.; Zweers, H. J.; Van Den Brink, P.J., 2013. The neonicotinoid imidacloprid shows high chronic toxicity to mayfly nymphs. Environ. Toxicol. Chem., May 2013, Volume: 32, Issue: 5, Pages: 1096-1100, DOI: 10.1002/etc.2201

 

Quelques conclusions du rapport auxquelles la Commission européenne devra répondre :

“Definitive Regulatory Acceptable Concentrations (RACs) to be used for the acute and chronic risk assessment for aquatic organisms could not be established on the basis of the available data. However, in the absence of further data, the provisional tier-2 RACs should be considered currently as the most suitable approach for addressing the risk to the most sensitive aquatic species. Overall, based on these provisional tier-2 RACs and by following a conservative approach, a high acute and chronic risk could not be excluded for the representative uses in apple and field tomato and a high chronic risk could not be excluded for the representative use in glasshouse tomato, while a low risk may be concluded for the representative use in sugar beet based on a weight of evidence approach. Overall, further data would be needed to draw a firm conclusion and/or to refine the risk assessment

 

 

Autres matériels de communication

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

AGENDA

25 novembre, Créer un territoire conciliant les besoins des abeilles mellifères et les enjeux d’une agriculture durable, Eure et Loir - France http://village.tm.fr/acteur-rural/?2014/11/25/2853-25-novembre-2014-au-lycee-agricole-de-la-saussaye-eure-et-loir

 

2 décembre – Évènement pour les parties prenantes "l’EFSA et l’Organisation mondiale de la santé (WHO) a project to develop a globally harmonised decision tree for a tiered approach on the application of the Threshold of Toxicological Concern (TTC) http://www.efsa.europa.eu/en/events/event/141202.htm

 

**NEW** 1-2 Décembre Conférence : 40ème anniversaire de EEB, Bruxelles  http://www.eebconference.eu

**NEW** 10 décembre, Conférence : TTIP, agriculture et alimentation : http://www.greens-efa.eu/ttip-talks-what-s-cooking-13089.html

**NEW** 20-30 mars 2015, Semaine sans pesticides http://www.semaine-sans-pesticides.fr/

26.09.2014 – 16.01.2015
Consultation publique sur la définition des critères d'identification des perturbateurs endocriniens dans le cadre de la mise en œuvre du règlement relatif aux produits phytopharmaceutiques et du règlement sur les produits biocides http://ec.europa.eu/dgs/health_consumer/dgs_consultations/food/consultation_20150116_endocrine-disruptors_en.htm

 

1er mai-31 octobre 2015 -  EXPO 2015 à Milan : « Feeding Knowledge »  Programme pour la coopération sur la recherche et l’innovation sur la sécurité alimentaire https://www.feedingknowledge.net/best-practices ; http://www.expo2015.org/it

 

 

Pour plus d’infos ?

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Tel : + 32 496 87 46 85
Bee Life – Coordination apicole européenne